Ressources
>
Blog
>
Santé mentale des employés : Pourquoi faut-il agir maintenant, et comment ?
Santé mentale des employés : Pourquoi faut-il agir maintenant, et comment ?
11
April
2022

Santé mentale des employés : Pourquoi faut-il agir maintenant, et comment ?

La santé mentale des employés est la priorité de l'entreprise : turnover faible, absentéisme minimisé, marque employeur valorisée.

Culture d'entreprise
Bien-être
Partager cet article

Est-il urgent d’agir pour améliorer la santé mentale des employés ?

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : La santé mentale de plus de 40% des salariés a été touchée par la crise sanitaire de la Covid 19 (source : malakoff humanis). La question ne se pose alors même plus. Il est plus qu'urgent de prendre soin de la santé mentale des employés dans votre entreprise.

Dans cet article nous allons voir l'impact de cette hausse de mal-être et comment mettre en place des solutions durables dans les entreprises.

État des lieux de la santé mentale

Santé mentale au travail : les statistiques alarmantes

L'étude de hr-voice réalisée en 2018 dénonçait déjà :

Seuls 8% des Français sont heureux d’aller au travail tous les matins.

Plusieurs études des Echos et de Capital viennent appuyer sur la même sonnette d'alarme :

  • 42% des travailleurs français se sentent souvent trop stressés au travail.
  • 86% des cadres pensent que les entreprises devraient proposer des formations aux softs skills.
  • 60% des collaborateurs se sentent plus motivés par leur travail quand leur direction prend en considération leur bien-être.
  • 34% des salariés ne se sentent ni compris, ni écoutés par leurs managers.

Détails ici.

Pourquoi la santé mentale au travail est-elle d'une telle importance ?

La France, championne de la démotivation au travail.

C'était le titre d'un article de 2016 sur une étude réalisée entre 17 pays sur le bien-être des employés. Aujourd'hui, les chiffres ont très peu bougé.

Les employés souffrent de bore-out (ennui) ou de burn-out (surcharge) de façon de plus en plus régulière.

La dégradation de la santé mentale des salariés peut-être due à plusieurs facteurs internes :

  • Surcharge,
  • Mauvaise ambiance au sein des équipes,
  • Insécurité de l'emploi,
  • Objectifs inatteignables,
  • Manque de lien entre la direction et les employés...

Mais il peut également s’agir de problèmes personnels. Dans la plupart des entreprises, il n'y a aucune passerelle pour communiquer à la fois sur le privé et le professionnel. C’est-à-dire qu'un nombre conséquent d'individus se retrouvent dans des situations personnelles instables, difficiles, dangereuses ou tristes et ne parviennent pas à échanger avec l'entreprise à ce sujet.

Santé mentale en entreprise : par où commencer ?

Vous voulez améliorer la santé mentale des employés de votre entreprise mais vous ne savez pas quoi mettre en place ? Voici les conseils de nos experts.

Avoir un environnement sain

L'environnement de travail influe énormément sur la capacité des employés à être productifs, concentrés, mais aussi heureux.

Il existe des façons très simples pour améliorer cet espace et le rendre plus agréable. En plus de donner envie aux salariés de venir au travail tous les matins, cela vous permet de travailler sur la marque employeur de l'entreprise et d'embaucher plus facilement de nouvelles recrues, ainsi que de booster les capacités commerciales de l’entreprise, notamment si vous accueillez des clients.

Il vous suffit d'ajuster quelques détails importants :

  • Réduire le bruit au maximum.

Que vous soyez responsable QVT d'une usine ou responsable RH d'un grand groupe avec des locaux en open space, le bruit va poser problème. La concentration des employés est très sensible à la pollution sonore. L'isolation des murs, des espaces insonorisés, ou des casques anti bruits performants peuvent être une excellente solution.

  • Avoir des espaces de détente.

J'ai visité beaucoup trop de grandes entreprises, notamment des entrepôts avec des centaines d'employés, dans lesquels on ne retrouve qu'une ou deux salles de pose froides et peu confortables, sous prétexte que le rendement est meilleur si les salariés prennent moins de pauses. Et bien, c’est de la désinformation ! Un environnement de pause agréable permet une meilleure reprise de l'activité l'après-midi et donc un meilleur rendement.

Avoir de bonne base de dialogue

  • Comment l'employé est-il accueilli lors de ses premiers jours en entreprise ?
  • Les dirigeants, DRH et managers sont-ils à l'écoute des besoins ?
  • Est-il difficile pour un salarié de demander quelque chose d'ordre personnel ou professionnel ?

Quelques fois, et ça se voit notamment dans les grandes entreprises, le dialogue entre les hiérarchies et au sein des services se fait difficilement.

Le dialogue est un exercice à la fois collectif et individuel. C’est-à-dire qu'améliorer ses softs skills “compétences douces", passe aussi par un chemin personnel d'écoute, de confiance en soi, d'empathie et de communication non violente.

Il est possible de travailler sa capacité à dialoguer en groupe, mais aussi grâce à un suivi personnalisé.

S'assurer que le management est bienveillant

En tant que Responsable RH, QVT ou dirigeant, il est compliqué quelques fois de connaître le type de management d'une entreprise. Il existe 3 aperçus bien distincts :

  • Le management que prône l'entreprise, c’est-à-dire celui qui fait partie des valeurs de la marque.
  • Le management que réalise ou pense réaliser le manager en question.
  • La façon dont le management est perçu par la majorité des employés.

Souvent, si vous réalisez une étude dans une entreprise et que vous tentez de mesurer ces 3 critères, vous vous rendez compte que les 3 résultats sont différents. Dans la majorité des cas, les managers pensent avoir les bons gestes et les salariés pensent que c'est à améliorer. On le rappelle : 34% des salariés ne se sentent ni compris, ni écoutés par leurs managers.

Le management, c'est complètement une "soft skills", ça s'apprend et se réapprend. Il faut savoir s'adapter constamment à son audience.

Proposer des solutions inclusives aux salariés

Les PAE (programme d'aide aux employés), sont des mesures mises en place pour améliorer le quotidien des salariés. Les premiers programmes ont vu le jour en 1950 aux Etats-unis, à la base, pour aider les employés ayant des problèmes d'alcool à se sevrer.

C'était un grand tournant dans le monde de l'entreprise à l'époque : la première fois qu'on faisait un réel lien entre la vie personnelle et professionnelle.

Les entreprises se sont vite rendu compte que si les ouvriers avaient des problèmes à la maison, ils étaient plus absents, moins efficaces et plus amène de faire un burn-out.

Aujourd'hui, le concept s’est développé. Il s'agit de n'importe quel type de programme qu'une entreprise souhaite mettre en place pour mieux épauler les salariés sur différents facteurs :

  • Difficultés personnelles.
  • Stress en entreprise. <Ajouter le lien vers l’article “stress-en-entreprise” sur cette ancre>
  • Difficultés relationnelles.
  • Difficultés en tant que parents.
  • Le harcèlement qu'il soit au sein de l’établissement professionnel ou non.
  • Prise de drogues et l'aide au sevrage.
  • Deuil, perte de proches.
  • Séparations douloureuses, divorces.
  • L'équilibre entre vie professionnelle et vie familiale.
  • Problèmes financiers ou juridiques.
  • Violences familiales.

Holivia est une solution innovante qui permet de prendre soin de la santé mentale de tous les collaborateurs. Ses parcours sur-mesure reposent d’une part sur un accompagnement par des experts psychologues et d’autre part sur des programmes self-care pour sensibiliser, lever les barrières et améliorer la qualité d'ancrage des échanges.

Mettre en place une politique de valorisation des softs skill

Les softs skills, c'est tout ce qui aide les gens à traverser leur vie de manière plus sereine, mais c'est aussi ce qui permet d'améliorer d'une manière considérable les interactions humaines.

C'est un classique, se connaître soi-même permet réellement d'améliorer sa compréhension des autres.

Travailler les softs skills, c'est aussi possible grâce à un accompagnement personnalisé, et surtout de la pratique.

Parmi celles les plus recherchées dans les entreprises, on retrouve :

  • L’intelligence émotionnelle.
  • La bienveillance.
  • La gestion du stress.
  • Le travail en équipe.
  • La créativité.

Ne pas négliger la vie personnelle des salariés

Penser que l'on peut traverser une porte et tout oublier de son autre vie, (celle de la maison), c'est complètement utopique. Ça demanderait à l'humain des capacités robotiques, comme l'effacement de certaines données cérébrales. 

Bien sûr qu'une personne en plein deuil ou en plein divorce sera émotionnellement fragile, bien sûr qu'une personne qui tombe enceinte sera chamboulée (pour égayer un peu le sujet).

Mais, elle aura aussi besoin d'être accompagnée et épaulée dans sa démarche personnelle.

Il y a 3 raisons principales qui empêchent les salariés de sauter le pas et de prendre soin de leur santé mentale auprès d'un spécialiste.

  • Le prix = Le prix moyen d'une séance avec un psychologue revient à 50€. Pour certaines personnes c'est hors de portée. Or la prise en charge par l'entreprise peut effacer cette contrainte.
  • Le temps = Avoir un suivi demande du temps, environ une heure par séance, sans compter les transports. Grâce au suivi en ligne, les psychologues s'adaptent aux horaires qui arrangent les salariés, et il n'y a pas besoin de se déplacer.
  • Le mot "santé mentale" = Sans caricaturer, nous pouvons souvent entendre "aller voir un psy, c'est pour les gens fous". Or, Holivia casse les codes. En mettant à disposition ce service aux salariés, la plupart d'entre eux n'avaient jamais tenté l'expérience avant et ne souhaitent pas quitter l'aventure !

Vos actions pour préserver la santé mentale des employés

La santé mentale des employés n'est clairement pas le fort des entreprises françaises, les taux de bore-out et burn-out ne cessent d'augmenter et la crise sanitaire n'a pas aidé les choses. Afin de mieux accompagner les employés et éviter l'absentéisme, le turnover et les arrêts de travail liés aux problèmes psychosociaux, il existe des solutions simples :

  • Créer un environnement de travail sain et sécurisant,
  • S'assurer que l'onboarding est parfait et que la base de dialogue est établie.
  • Avoir un management bienveillant,
  • Prendre soin de la santé mentale de tous les collaborateurs, pour développer leurs soft-skills et donner à ceux qui le souhaitent le soutien psychologique adapté à leur situation.

Faq de l'article

Ce sont les questions souvent posées par l'audience, nous espérons qu'elles vous aideront à y voir plus clair.

Comment le travail affecte-t-il la santé mentale ?

Quand on parle des conséquences du travail sur la santé mentale des employés, on parle souvent de risques psychosociaux.

Les risques psychosociaux, ce sont tous ceux qui concernent la santé physique, mentale sociale concernant directement les conditions d'emploi des individus. 

Et leurs conséquences peuvent être très lourdes :

Maladies cardiovasculaires, d’affections psychiques, d'état de dépression, d’épuisement professionnel, de suicide.

Comment aider l'employé à se sentir bien dans sa tête ?

Aider un employé à se sentir mieux au travail peut paraître simple au premier abord : améliorer son cadre de travail, ses missions, s'assurer que l'ambiance y est bienveillante...

Néanmoins, quelques fois, on se retrouve face à un mur.

L'employé ne se sent pas bien : angoisse, traumatismes inconnus de l'entreprise, crises de stress... il arrive que ces problèmes ne soient pas liés directement à des facteurs internes à l'entreprise.

Dans ces cas-là, nous croyons réellement au pouvoir d'un soutien psychologique réalisé par de vrais professionnels.

Le DRH ou le manager n'ont pas forcément les armes pour gérer ce genre de situations, et c'est normal.

Bien sûr, le mieux est d'accompagner l'ensemble des employés et donc de leur offrir à tous, la possibilité de suivre un programme psychologique adapté : confiance en soi, amour-propre, angoisse, deuil, communication, nous avons finalement tous des choses sur lesquelles nous avons besoin d'avancer.

La santé mentale des employés affecte-t-elle vraiment la productivité ?

Un salarié qui se sent bien au travail est en moyenne :

  • 6x moins absent.
  • 2x moins malade.
  • 31% plus productif.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes,

Il y a un réel impact, et donc un réel enjeu autour de la santé au travail.

Offrir un suivi personnalisé pour tous

Holivia est une solution innovante dédiée aux entreprises afin que tous les collaborateurs puissent bénéficier de la même attention auprès d’experts psychologues et puissent accéder à des ressources d’évaluation, de sensibilisation et d’ancrage adaptés à leurs besoins.

Découvrir Holivia.

Jérome Crest

Jérome Crest

Fondateur et CEO de Holivia

Ces articles pourraient aussi vous interesser !

De nouveaux articles arrivent prochainement...

Vos questions. Nos réponses.

WHAT IS A PROJECT ?

Ensemble, agissons sur la santé mentale de vos collaborateurs pour en faire un pilier de croissance saine pour votre entreprise.

Can I trial indiego template before paying ?

Ensemble, agissons sur la santé mentale de vos collaborateurs pour en faire un pilier de croissance saine pour votre entreprise.

Are webflow sites SEO-friendly

Ensemble, agissons sur la santé mentale de vos collaborateurs pour en faire un pilier de croissance saine pour votre entreprise.