Ressources
>
Blog
>
Stress au travail : comment le prévenir ?
Stress au travail : comment le prévenir ?
15
December
2022

Stress au travail : comment le prévenir ?

Course contre le temps, surcharge de travail, culture de la performance, interruptions fréquentes, multitasking, invasion des emails, changements incessants… Quel que soit leur secteur d'activité, les salariés subissent un stress régulier qui les fragilise et impacte la performance des entreprises.

Stress
Partager cet article

Qu’est-ce que le stress ? Pourquoi y remédier et quelles actions de prévention développer ? Holivia vous délivre ses conseils.

Qu’est-ce que le stress lié au travail ?

Selon l'OIT, le stress est la réponse physique et émotionnelle nocive causée lorsqu'il y a un déséquilibre entre la perception qu’a un individu des exigences que lui impose son environnement et la perception qu’il a de ses propres capacités et ressources pour y faire face. 

Le stress est une réaction normale de notre organisme pour faire face à une menace ou un enjeu ponctuel - comme un nouveau travail, une prise de parole en public ou une situation inattendue. 

 

 

Stress ponctuel vs stress chronique 

Alors que l'individu est capable de gérer cette pression à court terme (qualifiée de stress ponctuel ou aigu), il éprouve en revanche de grandes difficultés à surmonter une exposition prolongée ou répétée à des pressions intenses : c’est ce qu’on appelle le stress chronique. 

Ce type de stress qui s’installe dans la durée s’accompagne de 3 phases : l’alarme (notre organisme se prépare à combattre ou à fuir), la résistance (si la situation persiste, il puise dans les ressources énergétiques), et enfin l’épuisement (en cas de stress prolongé, notre organisme épuisant toutes ses ressources, se dérègle et s’effondre). Sans intervention, le stress conduit à un épuisement professionnel, le burn out.

 

Quand la crise sanitaire aggrave le stress

Selon le baromètre d’OpinionWay et Empreinte Humaine de juin 2022, les salariés jugent le climat de travail plus difficile depuis la crise sanitaire : 43 % des collaborateurs affirment que leurs collègues sont plus individualistes qu’avant ; 59 % évoquent une augmentation de la charge de travail, parfois favorisée par le télétravail et le contexte de crise. Enfin, ils sont 39 % à déclarer qu’on leur donne des objectifs sans donner le sens ni l’utilité.  

 

Le stress lié au travail  : quels enjeux ?

 

La détérioration de la santé des collaborateurs

Quels que soient la taille de l’entreprise, le secteur d’activité ou le type d’emploi, le stress peut potentiellement affecter tout lieu de travail et tout collaborateur. Même si les individus peuvent réagir de manière différente à des situations de stress similaires, ou selon les différents moments de leur vie, on note généralement les effets néfastes suivants sur la santé :

 

  • Anxiété, irritabilité, déprime
  • Apathie, perte d’intérêt envers le travail
  • Troubles du sommeil
  • Fatigue
  • Difficulté à se concentrer
  • Tension musculaire, maux de tête
  • Problèmes gastriques
  • Retrait social
  • Perte de désir sexuel
  • Abus d’alcool ou de drogue

 

 

Les autres enjeux de la prévention du stress 

Rappelons que conformément aux articles L 4121-1 à 5 du Code du travail, l’employeur est dans l’obligation de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale de ses salariés.

Par ailleurs, à ces répercussions sur la santé, s’ajoute également un coût économique pour l’entreprise exorbitant : 2 à 3 milliards par an en France selon l’Inrs, et jusqu’à 617 milliards en Europe selon les estimations de l'Agence Européenne pour la Sécurité et la Santé au Travail. 

En effet, le stress s’accompagne d’un cortège de dysfonctionnements impactant non seulement la productivité de l’entreprise (accidents du travail, absentéisme, augmentation des erreurs, burn out, démotivation…) mais aussi son image et sa marque employeur (climat social altéré, augmentation du turnover, difficultés de recrutement…).

Or, le retour sur investissement des politiques de prévention est loin d’être négligeable. Martin Richer, consultant en Management & RSE dans son benchmark sur ce qui se fait en Europe, mentionne une étude de l’OPPBTP (Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics) sur “La dimension économique de la prévention”, qui fait état d’un rapport moyen bénéfices-coûts de 2,19 ; en 2014, l’Agence Européenne pour la Sécurité et la Santé au Travail, mentionnait même que : “pour chaque euro dépensé dans un programme de promotion et de prévention de la santé, le retour sur investissement pouvait atteindre jusqu’à 13,62 € net” (données Europe). D’où l’intérêt d’agir !

 

 

Comment prévenir le stress ? 

La meilleure stratégie consiste à mettre en place une politique de prévention, en vue de s'attaquer directement aux facteurs de risques et de mieux armer vos collaborateurs face au stress.

Sensibilisez vos collaborateurs à la notion de stresseurs

Aidez vos salariés à identifier les agents stresseurs, responsables des pressions  quotidiennes ou des agressions auxquelles ils sont exposés.

Ces derniers peuvent être :

  • externes (hors de notre contrôle) comme la survenue d’une situation qui vient changer notre vie, le fait de devoir affronter quelque chose qui nous rend anxieux : une réorganisation, une fusion de services, une perte d’emploi…
  • internes (sur lesquels on peut agir) : le fait d’être très exigeant envers soi-même, perfectionniste, de se mettre tout seul la pression, ou encore de ne pas prendre en compte ses besoins, de toujours donner la priorité aux autres, de ne pas s’affirmer, et ne pas savoir “dire non” face à trop de sollicitations.

Sensibilisez vos managers aux facteurs de stress au travail

Il est primordial de sensibiliser vos managers à la compréhension du stress et aux facteurs qui en sont la cause afin de contribuer à améliorer l’organisation du travail. Selon le rapport Gollac, il existe six grandes familles de facteurs de stress :

  • L’intensité et le temps de travail : exigences excessives de travail, complexité du travail, difficultés de concilier vie professionnelle et personnelle…
  • Les exigences émotionnelles : tensions avec les clients, obligation de cacher ses émotions…
  • Le manque d’autonomie : procédures trop rigides, sous-utilisation des compétences…
  • Les rapports sociaux de travail dégradés : conflit entre collègues et/ou l’encadrement, manque de reconnaissance…
  • Les conflits de valeurs : conflit éthique (devoir faire des choses que l’on désapprouve), qualité empêchée (ne pas avoir les moyens de faire correctement son travail)…
  • L’insécurité de la situation de travail : peur de perdre son emploi, incertitude sur l’avenir de son métier…

En formant vos managers à des pratiques managériales bienveillantes, vous instaurez un environnement de travail favorisant le bien-être. Fixer des objectifs Smart (spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes et temporellement définis), encourager les initiatives de chacun, accorder le droit à l’erreur, organiser des temps d'échanges réguliers, pratiquer des feedbacks systématiques, reconnaître l’investissement de chacun, ou encore développer une relation de confiance avec son équipe et la soutenir sont autant de bonnes pratiques à adopter qui visent l’épanouissement des collaborateurs !

Améliorez la protection de vos collaborateurs face au stress

Accompagnez vos collaborateurs avec des programmes de santé mentale personnalisés qui favorisent leur bien-être et une meilleure conciliation vie privée-vie personnelle. Objectif ? Leur apprendre à :

  • prioriser leurs tâches ;
  • déléguer ;
  • ne pas surréagir et relativiser en vue d’éviter les conflits ;
  • s’accorder des temps de pause dans la journée ;
  • travailler sur leur peur de décevoir ;
  • savoir exprimer à leur manager une trop forte charge de travail ;
  • avoir une meilleure hygiène de vie (sport, sommeil, alimentation…)
  • intégrer des activités extraprofessionnelles qui leur plaisent ;
  • etc.

La prévention du stress repose sur la prise de conscience et la compréhension du stress au travail par les employeurs comme les collaborateurs. Un accompagnement complet, tant au niveau individuel que collectif est la clé d’une bonne sensibilisation. Vous facilitez ainsi le déploiement d’une culture du care, la mise en place de facteurs de protection à l'échelle individuelle, ainsi que la diffusion de bonnes pratiques managériales et organisationnelles. 

Holivia vous aide à intégrer la santé mentale au coeur de votre entreprise.

Pour en savoir plus : www.holivia.fr

Benoit Morgan

Benoit Morgan

CMO chez Holivia

Ces articles pourraient aussi vous interesser !

Vos questions. Nos réponses.

WHAT IS A PROJECT ?

Ensemble, agissons sur la santé mentale de vos collaborateurs pour en faire un pilier de croissance saine pour votre entreprise.

Can I trial indiego template before paying ?

Ensemble, agissons sur la santé mentale de vos collaborateurs pour en faire un pilier de croissance saine pour votre entreprise.

Are webflow sites SEO-friendly

Ensemble, agissons sur la santé mentale de vos collaborateurs pour en faire un pilier de croissance saine pour votre entreprise.